La Party Box

Iceland – Part 1

Premiers lieux à explorer lorsque l’on arrivé en Islande dans la zone où se trouve l’aéroport et la capitale : Reykjavik (environ 2 jours à prévoir pour tous ces lieux). Nous avons atterris à Keflavik en fin de journée et pris un Air B and B à 5 min de l’aéroport. –

Le premier jour nous avons commencés notre tour de l’île en longeant la côte pour passer dans les petits villages jusqu’à la faille de Midlina. La route passe sur la faille, vous ne pouvez pas la manquer normalement. La terre s’ouvre sur une faille assez large empli de sable noir. Nous y sommes allés par temps brumeux, l’effet était là…

Si vous continuez de longer la côte en direction de Eyrarbaki le paysage devient lunaire, vous êtes entre la mer et les montagnes qui sont en fait de grosses coulés de lave où ne pousse qu’une mousse verte un peu fluo avec la brume…

A faire dans le coin :

– Prendre une demi-journée pour aller visiter le fameux Lagon bleu. Mieux vaut s’y prendre à l’avance et réserver car c’est le lieux le plus visiter d’Islande. C’est aussi une activité relativement chère, l’entrée nous a coûté 70 euros environ en formule classique. Le lieu est assez bien fait par contre car vous avez des vestiaires, des douches, sauna, masques d’argile, et un bar au milieu du lagon. Vous payez vos extra avec le petit bracelet que l’on vous donne à l’entrée et payez à la sortie. Mes conseils sur place : vous munir d’une housse à téléphone étanche si vous souhaitez prendre des photos dans l’eau, bien vous attacher les cheveux car l’eau chargé en argile va les abîmer, et venir avec votre propre serviette de bain.

Petit tuyau supplémentaire : on a essayés d’avoir des places pas chère pour le lagon en s’inscrivant dans le Club des amis du lagon mais cela ne marche pas car il faut un numéro de sécurité social islandais pour profiter de leur tarif avantageux…

Krysivik : une montagne rouge orangé qui fume ! L’idéal c’est de se rendre à Krisuvik tôt le matin pour qu’il n’y ai encore personne sur le site. Un petit chemin serpente entre de l’eau grise en ébullition et des fumées blanches qui s’élèvent devant les roches rouges orangés. Un très beau site plein de couleur…

Le lac Kleifarvatn qui se trouve à côté de Krisuvik. Parfait pour s’arrêté pique niquer et regarder l’eau calme sur une plage de sable noir.

Reykjavik : Capitale de l’Islande c’est la ville la plus peuplé avec 120 000 habitants (soit 1/3 de la population de l’ile), nous y sommes restés 1 nuit en fin de semaine pour pouvoir profiter de l’ambiance festive. Nous avons commencés avec le « Pablo DiscoBAr » qui avait une ambiance assez fun mais dont les cocktail coûtaient dans les 20 € tout de même… Je vous conseil plutôt un bar avec un décor simple et authentique : le Microbar et d’opter pour le plateau dégustation de bierre locales. Vous aurez 10 bierres avec leurs noms à classer selon vos préférences. Ludique et sympa !

Pour le Brunch nous sommes allés au Bergson Mathus, et c’était top ! Ce n’est pas loin du centre ville là aussi. Vous pouvez d’ailleurs tout faire à pied à Reykjavik. Le centre est assez petit et très sympa à arpenter. Il y a beaucoup de boutiques de vêtement technique ou de « produits pour touristes » comme des plaid, ou les fameux pulls en laine. Je vous conseil tout de même d’acheter vos vêtements chaud en France. Faire du shopping en Islande ce n’est pas donné.

Avant de partir j’avais regardé le guide Milk Magazine de Reykjavik pour commencer à regarder les endroits cool où se rendre mais vous pouvez aussi simplement vous promener et voir plein de belle choses sans suivre un programme dans la ville.

A faire sur place :

– Se balader dans le port

– Arpenter les rues

– Aller voir l’opera. L’Harpa a été dessiné par Henning Larsen en coopération avec deux artistes danois pour les façades et à reçu le prix Mies Van Der Rohe. Nous y sommes allés en fin de journée et le soleil qui se couche en projetant une lumière orangé sur les facades est vraiment sublime…

– Retrouvez l’article sur les préparatifs de départ par ici –

 

Enregistrer
Commentaires